L’édition 2020

Depuis 2015, la journée du 1er juin est consacrée à la célébration des écritures théâtrales jeunesse : partout en France et ailleurs, chacun/e est invité/e à participer à cette manifestation et proposer un événement pour partager le plaisir de lire et entendre ces écritures qui touchent aussi bien les enfants que les adultes !

La manifestation du 1er juin 2020 se construit tout au long de l'année, aux côtés du Comité du 1er juin, de l'autrice associée Suzanne Lebeau et de tous les partenaires à travers les territoires. 

Suzanne Lebeau, marraine de la sixième édition

Après Philippe Dorin, Dominique Paquet, Sylvain Levey et Nathalie Papin, c'est l'autrice québécoise Suzanne Lebeau qui marraine l'édition 2020 du 1er juin. Depuis la fondation, en 1975, du Carrousel, la compagnie qu’elle a fondée avec Gervais Gaudreault, et au fil de la publication de ses pièces, Suzanne est devenue l’une des inspiratrices majeures des écritures contemporaines pour le jeune public. En recherche permanente, elle n’a cessé de porter à la scène les problématiques les plus contemporaines touchant l’enfance, contribuant fortement à la légitimation et à la reconnaissance du théâtre jeune public, jusque sur des plateaux peu ouverts, comme, en France, la Comédie Française.

Lire une biographie de Suzanne Lebeau sur le site d’ARTCENA : cliquez ici

Une "semaine de 1er juin"

Comme en 2019, le 1er juin tombant un jour férié, le Comité du 1er juin a choisi d'ouvrir la manifestation à toute une "semaine de 1er juin", pour permettre d'organiser des événements à l'école comme avec les familles. Il est ainsi possible de mettre en place des 1er juin "un peu avant, un peu après" le jour J, entre le 25 mai au 7 juin 2020.

Cette extension de la manifestation sur plusieurs journées peut également favoriser des synergies sur les territoires autour d'un programme commun et concerté.

Un comité du 1er juin

Depuis la deuxième édition du 1er juin des écritures théâtrales jeunesse, un Comité d'organisation du 1er juin se réunit régulièrement pour définir les grandes lignes de la manifestation et oeuvrer collectivement à la (re)connaissance des écritures théâtrales jeunesse.

Celui-ci est composé :

  • de salariés et de membres du Conseil d'administration de Scènes d'enfance - Assitej France
  • d’associations et de réseaux nationaux  : l’Association Nationale de Recherche et d'Action Théâtrales (ANRAT), l’Association Nationale des Professeurs d'Art Dramatique (ANPAD), le réseau CANOPE, l’Office Central de Coopération à l'école (OCCE) dans le cadre de l'Action Théâ, le Réseau Roulez Jeunesse.
  • d’auteurs et d'artistes : Nathalie Bensard (metteuse en scène), Philippe Dorin (auteur), Sylvain Levey (auteur), Nathalie Papin (autrice), Dominique Paquet (autrice), Dominique Richard (auteur), Lise Martin (autrice).
  • d'éditeurs et de structures engagées pour les écritures : les Editions Théâtrales, la Maison du Geste et de l'Image, le Théâtre Athénor, le Théâtre du Pélican, Très Tôt Théâtre, le Théâtre des Bergeries, l'ADDA du Tarn, l'association Minute Papillon, le Théâtre de la Tête Noire.
  • de la SACD.

D'autres personnes-ressources sont amenées à se joindre aux réflexions du Comité du 1er juin en fonction de l'actualité. 

Accompagnement des dynamiques territoriales

D'une édition à l'autre, de nouvelles collaborations voient le jour entre professionnels d'un territoire, des partenariats se pérennisent et donnent lieu parfois à de véritables réseaux. L'un des enjeux pour l'association consistera notamment à favoriser la circulation d'expériences entre ces réseaux et plateformes coordonnant des 1er juin, tout en accompagnant les dynamiques naissantes sur les territoires où la manifestation est encore peu présente.

 

Le 1er juin à l'international

D'année en année, de nouveaux 1er juin voient le jour à travers le monde, donnant lieu à des événements réunissant souvent de nombreux partenaires, avec un effet structurant sur les territoires. En 2019, le 1er juin a ainsi été fêté au Cameroun, en Côte d'Ivoire, en Haïti, en Russie, au Togo, en Tunisie, au Canada et en Suisse. L'association Scènes d'enfance -ASSITEJ France poursuit ses échanges avec l'Institut français pour que ces initiatives puissent se pérenniser et se développer avec le soutien des établissements du réseau des Alliances et Instituts français locaux.